Non classé

Attention aux fraudes internes ou occupationnelles – E-Finances

La fraude interne, ou "occupationnelle" : soyez vigilant !

 

 

Fraude interne

Peu importe la taille et le secteur d’activité de votre entreprise, la fraude interne touche toutes les sociétés. Aussi appelée fraude occupationnelle, elle est très difficile à détecter car effectuée, le plus souvent, par des collaborateurs de confiance disposant d’une certaine ancienneté. Ainsi, les escrocs connaissent très bien le fonctionnement de l’entreprise. Par rancoeur, amertume ou désir de vengeance, ils se servent des failles procédurales ou opérationnelles qu’ils ont détectées pour réussir leur fraude. De plus, il faut savoir que la fraude interne peut courir sur plusieurs mois, voire plusieurs années : les entreprises mettent, en moyenne, 18 mois à la détecter, ce qui peut entraîner de très lourdes conséquences.

 

Fraude aux encaissements

L’escroc manipule la caisse pour ne pas enregistrer certaines ventes, dans le but qu’elles ne soient pas comptabilisées dans le chiffre d’affaires de l’entreprise.

Sous-évaluation des ventes

L’escroc manipule la caisse pour s’approprier une partie de la vente, l’autre étant comptabilisé. Cela peut passer par des faux avoirs permettant d’équilibrer le compte débiteur par exemple.

Falsification des notes de frais

L’escroc peut gonfler ses notes de frais pour récupérer des petites sommes. Cela est plus facile quand c’est le validant lui-même qui falsifie.

Fraude sur la paie

L’escroc crée une fausse fiche de paie ou paye des salariés fictifs dans le but de transférer les fonds vers un compte dont lui seul a les accès.

Détournement d’actifs non monétaires

L’escroc falsifie les stocks de l’entreprise pour récupérer du matériel qu’il revendra plus tard. Il peut aussi emprunter du matériel qu’il gardera chez lui.

Autres fraudes possibles

  • Création de factures pour un fournisseur/client fictif
  • Surfacturation
  • Falsification des états financiers