E-Finances – Logiciels de gestion financière : trésorerie, financement, rapprochement.

Protocole EBICS

Tout ce que vous devez savoir

Le protocole EBICS, pour Electronic Banking Internet Communication Standard, vous permet d’échanger des fichiers bancaires en toute sécurité grâce à la signature électronique, obligatoire dans la version TS (Transport et Signature). Valable en France et dans certaines banques allemandes et autrichiennes, découvrez tout ce que vous devez savoir sur le réseau de communication bancaire EBICS.

 

Qu’est-ce que le protocole EBICS ?

Depuis quelques années, la lutte contre les fraudes aux moyens de paiement est devenue l’une des préoccupations majeures de toutes les entreprises, de la petite PME locale au grand groupe international. Ces escroqueries entraînent un problème économique pour les structures victimes, mais aussi de réputation et d’image. En effet, vos partenaires financiers peuvent vite perdre confiance et ne pas vous soutenir suite à une fraude aux moyens de paiements. C’est pourquoi le protocole EBICS fut créé, afin de lutter efficacement contre la délinquance astucieuse.
L’EBICS T (Transport), première version du protocole, permettait de recevoir vos relevés de compte et de transmettre des ordres de paiements à vos banques. Mais vous deviez fournir une confirmation écrite et signée, le plus souvent par fax, pour que votre banque effectue le virement demandé. Depuis 2010, EBICS T est devenu EBICS TS (Transport et Signature) et assure la sécurité de vos transactions financières. En effet, les confirmations écrites et signées ont laissé place à la signature électronique, plus fiable. Le Comité Français de l’Organisation et de Normalisation Bancaire (CFONB) conseille fortement aux banques de n’accepter que ce type de confirmation d’ordre de paiement, afin de limiter les risques de fraudes.
 

Comment fonctionne le protocole EBICS TS ?

Le protocole EBICS TS fait entrer en compte 4 composants :
  • Votre entreprise. En tant que personne morale, elle émet des virements à destination de vos fournisseurs, de vos partenaires financiers, de vos filiales, etc.
  • Le signataire. C’est une personne physique qui est en charge de la validation et de la signature des virements. Pour se faire, elle utilise une clé de signature qui lui a été délivrée par une autorité de certification.
  • Votre banque. Elle reçoit vos fichiers de paiements et doit vérifier l’identité du signataire, ainsi que l’intégrité du virement, avant d’exécuter le paiement.
  • L’autorité de certification. C’est elle qui vous délivre les token, ou clés de signature, et qui confirme à la banque l’identité du signataire. Les clés de signatures sont personnelles : seul l’utilisateur connaît le mot de passe.
Une fois la clé de signature achetée, vous pouvez émettre des virements et les transférer à votre banque française via le protocole EBICS TS. Ainsi, lorsque vous signerez un virement, un fichier de signature sera créé. La banque pourra alors s’assurer que le fichier de virement correspond à celui que vous avez signé et que vous êtes bien autorisé à signer cet ordre de paiement. Si tout est en règle, votre banque effectuera le virement.
Le réseau de communication bancaire EBICS TS automatise les process de validation des paiements et vous permet de faire des économies en réduisant les coûts et les temps de travail. Ainsi, vous gagnez en :
  • Productivité. Vous pouvez émettre autant de virements que vous le souhaitez, dans un délai court.
  • Sécurité. Grâce à la séparation des fonctions et à l’utilisation d’une clé de signature personnelle, vous êtes assuré que vos fichiers bancaires ne peuvent pas être corrompus. De plus, votre banque peut contrôler en automatique les droits de signature avant d’exécuter un virement.
  • Souplesse. Vous n’avez plus besoin de fax. La clé de signature et une connexion Internet vous suffisent pour valider des virements.

Nos bonnes pratiques

La clé des signature

1

Ne divulguez pas son mot de passe.

Pour garantir la sécurité de vos données financières, il doit rester secret.

2

Ne la prêtez pas.

Elle est personnelle et valable uniquement pour vous. En cas de problème, elle entraîne votre responsabilité.

3

Ne laissez pas brancher.

Une fois utilisée, pensez à ranger votre clé de signature dans un endroit sûr, et de préfrence fermé à clé.

Bon à savoir

Tous les paiements que vous effectuez peuvent faire l’objet d’une signature électronique : virements internes comme le règlements des factures fournisseurs ou les notes de frais virements internationaux, virements de trésorerie pour rééquilibrer vos comptes bancaires, paiement des créances clients, etc.

Nous contacter
close slider